Le mensuel des entreprises de la finance et du business

UN GROS INVESTISSEMENT POUR MIEUX APPROVISIONNER LE MARCHÉ

UN GROS INVESTISSEMENT POUR MIEUX APPROVISIONNER LE MARCHÉ

C ’est pour qu’ils se fassent leur propre idée de l’activité en son sein que Lafarge Holcim Côte d’Ivoire a invité des journalistes à effectuer une visite de ses installations d’Abidjan (zone portuaire) le vendredi 7 avril 2017. Sur ce périmètreoù cohabitent plusieurs cimenteries, les vrombissements de camions et autres grognements de broyeuses s’entremêlent pour

C ’est pour qu’ils se fassent leur propre idée de l’activité en son sein que Lafarge Holcim Côte d’Ivoire a invité des journalistes à effectuer une visite de ses installations d’Abidjan (zone portuaire) le vendredi 7 avril 2017. Sur ce périmètreoù cohabitent plusieurs cimenteries, les vrombissements de camions et autres grognements de broyeuses s’entremêlent pour donner un “concert” qui en dit long sur le dynamisme du secteur. Selon Xavier Saint Martin de Tillet (Dg de Lafarge Holcim-CI), pour une demande estimée actuellement à 3.7 millions/an, les cimentiers ont une capacité installée de 4.1 millions de tonnes/an alors que selon le vice-président de l’Association des Producteurs de Ciment de Côte d’Ivoire (Apc-ci), cette demande augmente de 500.000t/an. C’est donc dans le but de satisfaire la demande de plus en plus croissante que ce cimentier français a consenti un important investissement pour l’acquisition d’une nouvelle broyeuse (B6). UN IMPORTANT INVESTISSEMENT Tournant 24h/24, l’usine de Lafarge Holcim Côte d’Ivoire connaîtra en mai 2017, la mise en service de la broyeuse 6 (B6) d’une capacité de production d’un million de tonne. Une acquisition qui selon Xavier Saint Martin de Tillet, devrait doubler la production en la faisant passer d’un million à deux millions de tonnes par an pour un investissement estimé à 23 millions d’euros (environ 15 milliards de FCfa). Investir un tel montant pour un cimentier n’a rien de fortuit dans une Côte d’Ivoire où, le secteur immobilier connaît un boom spectaculaire ces dernières années avec les promotions immobilières qui foisonnent et la politique hardie des logements sociaux menée par l’Etat. Même si comme le souligne le patron de Lafarge Holcim CI, «tout investissement comporte une part de risque», la nouvelle broyeuse devrait permettre d’optimiser les ressources et favoriser une meilleure satisfaction des besoins de la clientèle qui grossit chaque année. Cet investissement devrait de toute évidence être amortie dans un délai raisonnable conclut M. Xavier. La construction de cette broyeuse horizontale à boulets avec un moteur de 4,5 mégawatt mobilise 120 ouvriers depuis près de 18 mois qui travaillent de jour comme de nuit pour tenir le délai de livraison. On peut donc le dire, Lafarge Holcim CI est plus que jamais déterminé à répondre à la demande du marché. Avec un chiffre d’affaires de 90 millions d’euros (un peu plus de 58 milliards de Fcfa), cette cimenterie se distingue également par son laboratoire des applications ciment (LAC) qui permet d’assurer le contrôle qualité et de renforcer l’assistance aux clients pour répondre aux exigences du marché en matière de contrôle qualité du ciment dans la formulation béton. DES INSTALLATIONS QUI FONT LA DIFFÉRENCE Ce laboratoire qui constitue avec celui de l’Etat (le Laboratoire du bâtiment et des travaux public), l’un des seuls en Côte d’Ivoire où se fait le contrôle de la qualité du ciment, entend porter assistance à la clientèle pour une meilleure utilisation des produits. Au-delà, ce laboratoire fait aussi de la recherche-développement et introduit de nouveaux ciments répondant aux besoins du marché sans oublier la recherche de formulations pouvant contribuer au développement durable ainsi que le contrôle des performances des produits finis. Au fond, avec un total de 154 employés et 256 sous-traitants, Lafarge Holcim CI veut par ces investissements, consolider et même augmenter sa part de marché qui tourne actuellement autour des 30%. Autre chose. Selon les explications de Xavier St Martin, si la qualité et la quantité du ciment restent des impératifs à satisfaire, assurer une bonne distribution des différents produits est tout aussi important. C’est pourquoi depuis 2015, en vue d’être plus proche de ses clients, le réseau de distribution Procim organisé en franchise a été mis sur pied. A ce jour, l’on dénombre 80 franchises avec un objectif de 200 d’ici fin 2017. Avec Procim, LafargeHolcim contribue ainsi à la professionnalisation de la distribution des matériaux de construction en Côte d’Ivoire. Ce qui de toute évidence contribue également à la lutte contre le chômage d’autant que 160 emplois directs en une année d’existence ont été créés. Au demeurant, si l’approvisionnement du marché ivoirien reste la priorité de cette cimenterie, elle n’exclut pas dans les années à venir l’exportation de ses produits. Notons que Lafarge Holcim CI LafargeHolcim produit et distribue le Ciment Bélier en Côte d’Ivoire depuis 1959. La gamme de produits comprend aujourd’hui 4 lignes livrées conditionnés (sacs de 50 kg).

Emerg_eco
ADMINISTRATOR
PROFILE

Posts Carousel

Latest Posts

Top Authors

Most Commented

Featured Videos

En vente ce mois-ci

Agenda

Info Fraternité Matin

[wp-rss-aggregator]

Taux de change