Le mensuel des entreprises de la finance et du business

LE LAGUNAIRE EN VEDETTE

LE LAGUNAIRE EN VEDETTE

Avec l’arrivée de deux nouvelles compagnies, le transport lagunaire a pris un nouvel essor. Le gouvernement a adopté un plan de restructuration et de redynamisation du transport public urbain dans le district d’Abidjan. Ce plan qui vise notamment à assainir les comptes de la Société des transports abidjanais (Sotra), à renforcer son parc automobile, prévoit

Avec l’arrivée de deux nouvelles compagnies, le transport lagunaire a pris un nouvel essor.

Le gouvernement a adopté un plan de restructuration et de redynamisation du transport public urbain dans le
district d’Abidjan. Ce plan qui vise notamment à assainir les comptes de la Société des transports abidjanais (Sotra), à renforcer son parc automobile, prévoit également la levée de l’exclusivité de cette compagnie sur le transport lagunaire dans le district d’Abidjan. La levée de l’exclusivité d’exploitation du plan d’eau lagunaire décidée en 2013 vise à trouver une solution à la mobilité plombée de la population abidjanaise qui s’est considé rablementaccrue, et que n’arrive plus à satisfaire le système actuel de transport public. Désormais, la concurrence est ouverte avec l’arrivée de deux nouvelles entreprises. La Société de transport lagunaire (Stl), filiale du groupe Snedai dirigée par l’homme d’affaires Adama Bictogo, et la société Citrans, appartenant à l’opérateur économique Zoumana Bakayoko. Ces nouvelles compagnies viennent ainsi apporter une bouffée d’oxygène aux populations abidjanaises avec des bateaux qui sillonneront le plan d’eau lagunaire une fois les premières gares achevées. L’objectif est de faciliter la mobilité des Ivoiriens confrontés à d’énormes difficultés de déplacement. Pour l’heure, quatre gares sont prévues pour la compagnie Stl. Il s’agit de la gare de Treichville, Riviera M’Pouto, Cocody et Plateau. «Au total, dix infrastructures de transport seront déployées sur l’ensemble du plan lagunaire. Ces infrastructures recevront à la fin de 2019 une flotte totale de 45 navires qui serviront 9 lignes d’une distance moyenne de 8 kilomètres pouvant transporter 100 000 passagers par jour», explique Adama Bictogo. Le projet d’investissement de cette compagnie s’élève à 45 milliards de F Cfa. La compagnie Stl a pour partenaire le géant de l’industrie navale Damen Shipytard qui a accepté de l’accompagner dans la mise en oeuvre de ses activités. Quant à la compagnie Citrans, elle a réceptionné une flotte de six navires composée d’un bateau économique, un touristique et
quatre ordinaires. Les six bateaux ont été présentés officiellement aux autorités ivoiriennes le 10 juin dernier à l’espace Coca-Cola au Plateau, en présence du ministre des Transports, Amadou Koné. Selon Zoumana Bakayoko, l’administrateur général de Citrans, l’objectif visé est de passer à onze bateaux au mois d’août 2017 et même de doubler cette flotte en 2018. En effet, dans cette première phase d’activité, note l’opérateur économique, Citrans a déjà investi 14 milliards de F Cfa et créé 200 emplois directs. «Notre flotte est composée de bateaux de type Catamaran insubmersibles, avec une garantie de sécurité et de confort pour permettre aux populations ivoiriennes d’arriver tout frais et rapidement au travail»,a-t-il indiqué. Pour sûr, sur la lagune Ebrié, plus rien ne sera comme par le passé, avec ces nouvelles flottes qui, au côté de celles de la Sotra, vont réhabiliter cette forme de transport longtemps marginalisée.

Emerg_eco
ADMINISTRATOR
PROFILE

Posts Carousel

Latest Posts

Top Authors

Most Commented

Featured Videos

En vente ce mois-ci

Agenda