Le mensuel des entreprises de la finance et du business

LES MINES ET L’ÉNERGIE EN PRIORITÉ

LES MINES ET L’ÉNERGIE EN PRIORITÉ

Après les universités d’Abidjan, de Bouaké, de Daloa et de Korhogo, celle de Man a été créée pour combler un vide. Suite aux promesses faites par le Président de la République, Alassane Ouattara, le gouvernement ivoirien a décidé d’installer des universités publiques dans tous les grands axes économiques du pays. Ainsi, est née une université

Après les universités d’Abidjan, de Bouaké, de Daloa et de Korhogo, celle de Man a été créée pour combler un vide.

Suite aux promesses faites par le Président de la République, Alassane Ouattara, le gouvernement ivoirien a décidé d’installer des universités publiques dans tous les grands axes économiques du pays. Ainsi, est née une université dans la partie ouest montagneuse de la Côte d’Ivoire, par le décret n°2015-776 du 9 décembre 2015 modifié par le décret n°2017-48 du 25 janvier 2017 portant création, attribution, organisation et fonctionnement de l’université de Man. Elle occupe ainsi une place hautement stratégique parce qu’elle forme des cadres qui vont animer deux
domaines clés de l’économie ivoirienne : les mines et l’énergie. Ce sont des secteurs sur lesquels les autorités ivoiriennes mettent désormais en accent particulier. Il fallait donc une université digne de ce nom. «La première stratégie émane de la vision du Chef de l’État qui, en projetant le développement de l’exploitation des ressources minières et minéralières de la Côte d’Ivoire, a anticipé avec la création de l’université de Man. Pour rappel, nous avons près de 143 zones minières et là où l’université est établie, c’est une zone naturelle riche en matières minières
et minéralières», a indiqué le Pr Lacina Coulibaly, président de cette université. L’Ecole des mines et de l’énergie a alors toute sa place et les conditions semblent réunies pour que les étudiants travaillent à leur aise. Car, «on n’a même pas exploité 10% de notre capacité minière en Côte d’Ivoire. C’est maintenant que nous avançons dans cette direction. Et c’est à Man qu’on a établi cette institution qui va former les ressources humaines», dit-il. Cette
université a officiellement ouvert ses portes l’année dernière avec 500 étudiants parce que les infrastructures existantes ne permettaient que d’absorber ce flux d’apprenants pour les encadrer efficacement. Mais, elle est appelée à vite grandir, «A terme, l’université est conçue pour avoir 20 000 étudiants, lorsque toutes les institutions seront déployées», dit-il. Il s’agit, en fait, d’un établissement pluridisciplinaire. Il renferme l’Ecole des mines et de l’énergie, l’Ecole de la mécanique et de la maintenance, celle de la métallurgie et des matériaux et des Centres de recherche en géotechnique sur les matières premières et aussi un Institut de développement des territoires.
Auxquelles s’ajoutent quatre Unités de formation et de recherche (Ufr) à savoir les sciences et technologies, la géologie et les mines, l’ingénierie agronomique, la forestière et environnementale et les sciences médicales. Qui seront fonctionnelles dès que le plateau technique du Centre hospitalier régional de Man le permettra. Deux années après son ouverture, et malgré les difficultés liées au logement des étudiants et des enseignants ainsi que les
moyens de transports adéquats, l’université de Man a de belles perspectives. «C’est une aubaine ! Je continuerai donc de faire ce plaidoyer auprès des autorités et du gouvernement pour que tous les enfants et tous les fils de la région du grand district des montagnes se fédèrent autour de l’institut de développement des territoires, pour faire décoller non seulement l’économie de la région mais aussi l’économie minière en Côte d’Ivoire. On forme des gens en géologie mais pas en exploitation minière en Côte d’Ivoire», affirme le Pr Lacina Coulibaly.

 

Emerg_eco
ADMINISTRATOR
PROFILE

Posts Carousel

Latest Posts

Top Authors

Most Commented

Featured Videos

En vente ce mois-ci

Agenda

Tweets

Suivre @fratmat sur Twitter.

Info Fraternité Matin

[wp-rss-aggregator]

Taux de change